Tous à bloc pour s'ouvrir à l'escalade

Article du Ouest-france du 31 octobre 2013

Festi-blocs à Alençon. Le club alençonnais d'escalade organise, samedi, la 8ème édition de cet open régional de bloc. Près de 150 participants sont attendus pour en découdre sur les plus de 40 blocs proposés.

Tout est une question d'ouverture. Depuis hier soir, une dizaine d'ouvreurs, chevilles ouvrières de la constitution des blocs, s'affairent pour que 46 blocs se déploient dans la halle des sports d'Alençon, samedi. Ouvrir un bloc, c'est « mettre en place des prises sur les bouts de panneaux avec des volumes », résume Steven Lefeuvre, « chef ouvreur » de ce festi-blocs alençonnais.

« Un bloc fait en moyenne trois mètres de haut et trois de large, avec dix mouvements maximum à effectuer », ajoute l'un des organisateurs, Alexandre Vivet. « Chaque bloc est différent. Les grimpeurs doivent changer de technique et de style à chacun d'entre eux », poursuit-il. Dans la conception des blocs, l'ouvreur en chef souligne avant tout la notion de « plaisir ». Que ce soit avec l'équipe qui l'entoure, composée de grimpeurs chevronnés ou de jeunes talents comme Théo Gaudré, mais aussi dans « l'équilibre à trouver pour satisfaire tous les grimpeurs ».

Du beau monde attendu.

Et les grimpeurs, il y en aura un bon paquet à redoubler de concentration et d'explosivité pour venir à bout d'un maximum de blocs proposés. « On a quelques noms dont un très bon venu de Saint-Etienne », précise Alexandre Vivet. Des personnes essentiellement originaires du grand quart Nord-Ouest feront le déplacement dans la cité des ducs pour cet open, compétition comptant pour le classement national.

Savoir qui sera présent permet également aux ouvreurs d'avoir une idée précise du niveau de difficulté à mettre en place. « C'est l'une des priorités ». ajoute même Steven Lefeuvre avant de préciser « les blocs des probables finalistes seront les premiers réalisés, comme ça, on peut les cacher avant de les dévoiler au tout dernier moment ».

Côté Alençonnais, Maëlan Leclerc-Kéroullé, qui a remporté plusieurs manches de niveau national, fera figure de favorite... Et pourra ouvrir, à bloc, le bal de la compétition.

Ce samedi, à partir de 15 h 30 à la halle des sports de Perseigne, à Alençon. Finales à partir de 20h30.

Commentez cet article

Commentaires :

Aucun commentaire pour cet article

Connectez vous :